Mon Roudoudou d’amour

Ce soir je suis rentrée chez moi. Seule.

J’ai laissé mes amours chez mes parents. Je les sais entre de bonnes mains, au bon air de la campagne. Ma little C* va sourire à tout va comme à son habitude. Et mon Roudoudou va pouvoir profiter du jardin, de la balançoire, des lapins, moutons, poules et chevaux des voisins fermiers que nous n’avons pas ici à Nantes.

Mais ce soir j’ai le coeur gros. Tout va bien pourtant. (Pas d’inquiétude hein! ) Mais j’avais envie d’écrire ici à quel point je l’aime et qu’il est quasi tout pour moi. Besoin de le dire, de l’écrire, de laisser la trace qu’il est une des plus belles choses qui me soit arrivé. Que son arrivée dans nos vies nous a transformé. Que depuis sa naissance, j’ai commencé le premier jour du reste de ma vie. Vraiment. Je ne serai plus jamais la même. Il est arrivé en bonne santé, mon accouchement s’est déroulé on ne peut mieux, et ses premiers mois ont été jusque là les plus beaux de ma vie. Sans comparaison avec les moments passés avec little C*. Juste qu’il a ouvert une porte jusque là jamais ouverte. Et que malgré des moments durs entre nous ces derniers mois, on se « retrouve » depuis quelques semaines. Il a été assez malade et m’a fait comprendre à quel point il avait besoin de moi.

Et ça… je l’avais oublié.

Oui.

Suis-je la seule maman a avoir été perdue? A ne plus passer mes priorités là où elles doivent être?

Pourtant j’avais besoin d’air: s’occuper de 2 enfants à temps pleins m’a finalement un peu étouffé. Je fuyais mes enfants en quelque sorte. Blog, twitter… je voulais me sortir la tête des couches. Mais avec un peu de recul j’ai l’impression d’être passée à côté de quelque chose.

Depuis la reprise du travail je vais moins sur twitter, encore moins sur mon blog et profite mieux de mes enfants. Moins mais mieux. Est-ce ça le secret? L’avenir me le dira.

J’ai besoin de me retrouver avec mon fils qui finalement m’a manqué. Ma mère a pointé ma blessure il y a quelques semaines en disant qu’il fallait que je « retrouve ma complicité perdue avec lui ». Car oui je ne l’avais plus cette complicité. La grossesse un peu délicate de little C* (décollement qui recommandait de moins le porter dans mes bras) a « cassé » quelque chose entre nous. Puis l’arrivée trop rapide d’une petite soeur à 17 mois et demi. Une petite soeur aux coliques qui nous ont pris toute notre énergie. Pour lesquelles il a été délaissé pendant plusieurs mois. Alors forcément il devait nous le faire savoir. A nous mais surtout à moi sa maman. Toujours dans le conflit. La communication de ces derniers mois était dure et fatigante. Du coup elle se faisait de moins en moins. Ce n’était pas la guerre entre nous, mais ce n’était plus cette complicité maternelle.

Puis j’ai repris le travail. Sa petite soeur l’a rejoint chez la nounou. Et sa semaine à 40 de fièvre m’a montré à quel point il avait besoin de moi. Il ne se « retenait » plus et moi non plus. J’ai comme l’impression d’avoir réouvert une porte. Et cette porte je veux la garder ouverte. J’ai besoin de nous retrouver .

Donc je ne sais pas si ce blog vivra souvent ou longtemps. Je ne veux pas le fermer car il reste une grande bouffée d’oxygène et une source de rencontres et de partages. Mais je passerai certainement moins souvent ici…

Je t’aime mon Roudoudou.

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 Commentaires

Classé dans Etre une Maman..., Un peu de moi...

16 réponses à “Mon Roudoudou d’amour

  1. Jolie déclaration d’amour à ton fils !

  2. Article très touchant ma Crouchette… On sent tout l’amour que tu portes à ton Roudoudou!❤
    Des bisous!

  3. C’est touchant
    je me reconnais beaucoup dans cet article : 2nd grossesse difficile, impression malheureuse que quelque chose s’est brisé entre ma fille et moi…
    je me dis souvent qu’il faut que je parte quelques jours pour mieux la retrouver

  4. Voilà, j’en ai les larmes aux yeux…
    Je t’embrasse jolie Crouchette ♥

  5. Je comprends parfaitement tes mots pour les avoir vécu à une certaine période aussi. Zoé n’avait jamais été aussi dure que depuis que j’avais repris le travail. Nuits perturbées, envie de dormir avec moi…au début je m’énervais et la grondait.
    Jusqu’à ce que je comprenne qu’en fait ce n’était que des manifestations pour me dire « maman j’ai besoin de toi, tu me manques »
    Désolée pour ce long commentaire, je te lis souvent et te suis justement sur twitter. J’ai peu l’occasion de te répondre car moi aussi j’ai pris du recul et je profites de ma fille mais je tenais à te dire que ton article m’avait touché car je m’y suis un peu reconnu.
    Des bises !

  6. Un bel article, très émouvant pour toutes les mamans qui oublient un peu (souvent) que leur petit être a besoin d’elles… Je compatis, je comprends, et je ne peux que t’encourager à suivre cette voie ! Un Zozo c’est si merveilleux…

  7. Jessica

    Tres beau message d’amour, je comprend absolument. Je suis passée par la aussi. Heureusement ca va mieux. J’ai retrouvé mon ptit garçon d’amour. Il m’avait manqué.

    Je vous souhaite plein d’amour à toi et tes petits anges.

  8. Joli déclaraton j’en ai les frissons c’est la 1ere fois que je lis ton blog

  9. Aude

    J’ai été très émue par ton article, il faut beaucoup de courage pour écrire ce que tu ressens. Allez courage, ton fils doit sentir à quel point tu l’aimes.

  10. Merci pour tous vos messages. J’ai retrouvé mon Roudoudou depuis samedi soir et nous sommes sur la bonne voie… :))

  11. Un article sincère et vrai. Il m’a beaucoup touché et j’avais simplement envie de te le dire là tout de suite.

    C’est la première fois que je regarde ton blog et je n’arrive pas à m’arrêter. Cet article me confirme une fois de plus que je suis bien tombée.
    Je te suis désormais sur Twitter et je ne louperai pas tes moindres actus.
    Tes photos, tes looks, tes goûts, tes mots ne sont ni de trop ni pas assez, ils sont Justes comme il faut !

    Bonne continuation
    (Mon blog, beaucoup moins avancé que le tien et plus « verniesque »
    hellow-soo.blogspot.com)

    Soo’

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s