Archives mensuelles : décembre 2011

Mon Roudoudou d’amour

Ce soir je suis rentrée chez moi. Seule.

J’ai laissé mes amours chez mes parents. Je les sais entre de bonnes mains, au bon air de la campagne. Ma little C* va sourire à tout va comme à son habitude. Et mon Roudoudou va pouvoir profiter du jardin, de la balançoire, des lapins, moutons, poules et chevaux des voisins fermiers que nous n’avons pas ici à Nantes.

Mais ce soir j’ai le coeur gros. Tout va bien pourtant. (Pas d’inquiétude hein! ) Mais j’avais envie d’écrire ici à quel point je l’aime et qu’il est quasi tout pour moi. Besoin de le dire, de l’écrire, de laisser la trace qu’il est une des plus belles choses qui me soit arrivé. Que son arrivée dans nos vies nous a transformé. Que depuis sa naissance, j’ai commencé le premier jour du reste de ma vie. Vraiment. Je ne serai plus jamais la même. Il est arrivé en bonne santé, mon accouchement s’est déroulé on ne peut mieux, et ses premiers mois ont été jusque là les plus beaux de ma vie. Sans comparaison avec les moments passés avec little C*. Juste qu’il a ouvert une porte jusque là jamais ouverte. Et que malgré des moments durs entre nous ces derniers mois, on se « retrouve » depuis quelques semaines. Il a été assez malade et m’a fait comprendre à quel point il avait besoin de moi.

Et ça… je l’avais oublié.

Oui.

Suis-je la seule maman a avoir été perdue? A ne plus passer mes priorités là où elles doivent être?

Pourtant j’avais besoin d’air: s’occuper de 2 enfants à temps pleins m’a finalement un peu étouffé. Je fuyais mes enfants en quelque sorte. Blog, twitter… je voulais me sortir la tête des couches. Mais avec un peu de recul j’ai l’impression d’être passée à côté de quelque chose.

Depuis la reprise du travail je vais moins sur twitter, encore moins sur mon blog et profite mieux de mes enfants. Moins mais mieux. Est-ce ça le secret? L’avenir me le dira.

J’ai besoin de me retrouver avec mon fils qui finalement m’a manqué. Ma mère a pointé ma blessure il y a quelques semaines en disant qu’il fallait que je « retrouve ma complicité perdue avec lui ». Car oui je ne l’avais plus cette complicité. La grossesse un peu délicate de little C* (décollement qui recommandait de moins le porter dans mes bras) a « cassé » quelque chose entre nous. Puis l’arrivée trop rapide d’une petite soeur à 17 mois et demi. Une petite soeur aux coliques qui nous ont pris toute notre énergie. Pour lesquelles il a été délaissé pendant plusieurs mois. Alors forcément il devait nous le faire savoir. A nous mais surtout à moi sa maman. Toujours dans le conflit. La communication de ces derniers mois était dure et fatigante. Du coup elle se faisait de moins en moins. Ce n’était pas la guerre entre nous, mais ce n’était plus cette complicité maternelle.

Puis j’ai repris le travail. Sa petite soeur l’a rejoint chez la nounou. Et sa semaine à 40 de fièvre m’a montré à quel point il avait besoin de moi. Il ne se « retenait » plus et moi non plus. J’ai comme l’impression d’avoir réouvert une porte. Et cette porte je veux la garder ouverte. J’ai besoin de nous retrouver .

Donc je ne sais pas si ce blog vivra souvent ou longtemps. Je ne veux pas le fermer car il reste une grande bouffée d’oxygène et une source de rencontres et de partages. Mais je passerai certainement moins souvent ici…

Je t’aime mon Roudoudou.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

16 Commentaires

Classé dans Etre une Maman..., Un peu de moi...

★ Bientôt Noël ★

Quelques photos pour s’imprégner de l’ambiance de Noël…

photos de Noël 2009,2010 et 2011

 Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Commentaires

Classé dans Belles images